Voyage au son du gospel, le temps d’un week-end, à La Nouvelle-Orléans

FESTIVAL Un spectacle de gala grandiose, quatre scènes, plus de 20 chorales regroupant plus de 600 chanteurs, une pléthore de concerts gratuits, des couleurs chatoyantes, de la gatté... Le premier Gospel Air Festival dans la cité romaine sera, sans nul doute, festif. Martial Meystre est impatient d'entendre résonner le gospel dans les rues d'Avenches qui sera décorée pour l'occasion aux couleurs de La Nouvelle-Orléans.

L’investissement pour la manifestation s’élève à 250 000 francs. photo lug AVENCHES | Pour une première à Avenches, le Gospel Air Festival va transformer la ville et faire voyager le public en l’emmenant à La Nouvelle-Orléans. Rappelant les origines africaines de cette musique, Martial Meystre, directeur d’Avenches Tourisme et président du comité d’organisation, se réjouit d’embarquer le public pour un voyage avec plus de cent concerts gratuits, ainsi que de nombreuses autres animations. Ce périple musical se déroulera le week-end du samedi 25 et du dimanche 26 mai. Les chorales, au nombre de 23, viennent de tous les cantons romands.

Un chœur d’Udine en Italie sera aussi présent. Au total, 620 chanteurs donneront de la voix. «Avenches va être transformée et nous allons créer différentes atmosphères, pour lui apporter l’ambiance du Vieux Carré français de La Nouvelle-Orléans», décrit le directeur. Ainsi, quatre places de la cité, accueillant chacune une scène, seront renommées. «Le centre s’illuminera grâce à des projections de couleurs et sera décoré, notamment avec de la végétation tropicale.

Nous allons mettre le feu», se réjouit Martial Meystre. L’un des clous de la fête, «le cœur du festival», se déroulera sous chapiteau, au New Orléans Arena. «Mis en scène par Gérard Demierre, le spectacle de gala est magnifique et tout à fait particulier», décrit-il. La direction artistique est entre les mains de Jean-Luc Dutoit. 250 chanteurs se produiront sur scène et tous les choristes du festival les rejoindront pour le final.

Pour les performances, Gospel Air Festival a fait appel, entre autres, à des artistes de la région, comme l’école du cirque de la Broyé de Corcelles-près-Payerne, le groupe de hip-hop avenchois, les Blacks Diamond’s, etc. Moment unique et fort, le concert de clôture, dimanche, lors duquel tous les chanteurs se retrouveront. «Nous avons reçu beaucoup de soutien de la commune et des commerçants», tient à souligner le président. «Nous avons travaillé main dans la main.» Dans les rues rendues piétonnes pour l’occasion, certains restaurants étendront leurs terrasses.

La place du casino accueillera, elle, des food trucks. «Nous devons nourrir les choristes.» A noter que les organisateurs cherchent plus de bénévoles. ■ LUDMILAGLISOVIC Plus d’infos sur www.gospelairavenches2019.

ch Ce festival itinérant fait vibrer les rues des villes depuis 2003 photo archives/dr Résumé du programme Samedi 25 mai ■ Sur quatre scènes, des concerts non-stop de 10 h à 17 h, soit un total de 48 prestations. Pour les entendre se rendre sur les lieux suivants: Maison Bourbon (place de l'Eglise). Jackson Square (place du Casino), Palm Court (rue Centrale), Voodoo Loundge (tour de Benneville). Gratuit. ■ Arts vivants dans la ville, de 18 h à 2 h du matin, avec du chant, de la musique, des danses hiphop et des artistes de cirque.

Gratuit. ■ A 20 h 30, spectacle de gala sous le chapiteau, New Orléans Arena (chemin de Selley). Payant. Dimanche 26 mai ■ Les chorales se produiront dans de nombreux homes, des églises et des hôpitaux de toute la région, de 9 h à 12 h. Gratuit.

■ Des concerts et des animations auront lieu toute la journée, de 10 h à 20 h. Gratuit. ■ Legrand chapiteau accueillera de 15 h à 16 h, un concert final auquel toutes les chorales participeront. Entrée libre, collecte à la sortie. UiG.