Sierre: une vente aux enchères de vélos au slowUp

Home Lifestyle Sortir 27.05.2019, 15:30La police municipale de Sierre dirigera la vente aux enchères de vélos dimanche à Géronde. Une opération qui rencontre chaque année un grand succès. DRPar Joël JenzerManifestation Lors de la journée du slowUp Valais le dimanche 2 juin, les polices municipales de Sierre et de Sion mettent une trentaine de vélos en vente à Géronde.

Dimanche 2 juin, le slowUp Valais vivra sa 13e édition entre Sierre et Sion. Cet événement devenu incontournable, qui met en avant la mobilité douce dans un contexte convivial et familial, ne propose pas seulement une virée à vélo dans la région. En parallèle aux parcours, une vente aux enchères de vélos est mise sur pied, toujours dans l’esprit de favoriser les déplacements à la fois respectueux de l’environnement et bons pour la santé. Une opération organisée par le comité du slowUp Valais, en collaboration avec les polices municipales de Sierre (depuis le début du slowUp) et de Sion (qui participe à la vente depuis quatre ans), ainsi que le TCS section Valais.Dimanche, une trentaine de bicyclettes seront proposées à Géronde.

«Ce sont des vélos retrouvés qui n’ont pas été réclamés à la police», explique Marianne Bruchez, cheffe de projet. «C’est une action qui nous plaît: les remettre en circulation plutôt que les jeter.»
Les vélos vendus aux enchères auront préalablement été remis en état par Marc-André Elsig, du Musée du vélo à Chippis. Histoire qu’ils fonctionnent parfaitement bien. La vente débutera à 10 h 30.

«Au cas où tous les vélos ne se vendraient pas, nous referons une séance durant la journée. Mais l’année dernière, ils sont tous partis le matin.» Le prix de base se situe entre 20 et 50 francs selon le modèle proposé.
La vente est assurée par la police municipale de Sierre. «Cette opération donne en plus une belle image de la police de proximité, autre que celle de la contrainte», estime encore Marianne Bruchez.

Se balader en libertéQuant au slowUp proprement dit, il sera fidèle à la tradition. Une invitation lancée à tous pour une journée de promenade, à vélo, mais aussi en trottinette, rollers ou à pied, sur un parcours reliant Sierre à Sion, plat la plupart du temps. Au total, 38 kilomètres balisés avec trois boucles possibles, de respectivement 13, 17 et 8 kilomètres. «C’est une version devenue classique, avec le passage à Grône, Chalais et Granges», note Marianne Bruchez. «Les participants bénéficient d’une grande liberté: il n’y a aucune inscription, pas de départ et d’arrivée, pas de dossards, aucune contrainte comme dans une course de vélos.

Et c’est gratuit.»
Le slowUp mobilise quelque 250 personnes, qui travaillent sur les six aires. La manifestation attire parfois 20 000 participants. «Mais nous sommes tributaires de la météo, comme tous les événements qui se tiennent en plein air. Le pire, c’est évidemment la pluie, qui retient les gens chez eux.

Mais s’il ne fait pas trop chaud, cela peut être un atout pour nous.» La manifestation se déroule entre 10 heures et 17 heures.Le slowUp est l’occasion de se balader en famille, en toute tranquillité. © Sacha Bittel/A
En savoir plus : Toutes les infos sur le slowUp du dimanche 2 juinNe ratez plus rien de l'actualité locale !Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée! je m'inscrisRecevez chaque soir les infos essentielles de la journée !je m'inscris.